L’Edito

Miss…En Scènes d’Epoque

 

Amoins d’avoir atteint un âge canonique, voire vénérable et posséder la mémoire encore vivace d’un noctambule de cette lointaine époque, peu de gens pourraient encore aujourd’hui, donner du sens à l’expression : « LE BAL NEGRE », laquelle s’apprête à scintiller à nouveau, en volutes lumineuses dans les nuits Parisiennes.

Encore une expression stigmatisante, direz-vous ? Non ! Un concept clivant peut-être ? Pas du tout ! Un commentaire péjoratif alors ? Que nenni ! C’est juste une info mondaine :

« LE BAL NEGRE », cabaret antillais emblématique des années 1920 à 1950, va rouvrir ses portes en 2017 ! De Mistinguett à Joséphine Baker, de Sartre à Camus, il a vu passer le Tout-Paris dans un tourbillon de liesse et un foisonnement culturel !

Allez ! Si cette ambiance vous branche, je mets en marche un vieux phonographe sur lequel tourne déjà un vinyle de 78 tours et laissez-vous bercer par l’ambiance sonore parfois suave ou frivole, souvent insouciante et libératrice de l’après-guerre !

Tenez, pour l’évasion complète, voguons jusqu’à Chicago, ou Cincinnati pour nous enivrer des alcools frelatés de la prohibition, combattue par les brigades d’Elliot NESS l’incorruptible ; ensuite, allongeons-nous sous les embruns, sur les transats du Touquet et Deauville, où la « femme du grand-monde » commence à s’émanciper dans des maillots gainés et prudes, singuliers ancêtres du « Tout petit itsi bitsi tini ouini, bikini » que chantera plus tard Dalida. Nous instillerons ensuite avec une pointe de nostalgie les souvenirs du « Kayenn an tan Galmot » et la magie de ses petits métiers de nos rues jadis tranquilles et puis, chiche : en smoking et paillettes, en robes à crinolines rehaussées de strass, nous céderons pour finir aux fastes des fastueuses premières revues de BROADWAY : le paradis du Music-hall !

Ce soir, notre gala annuel est un FLASHBACK TELEVISUEL pour nos 8 prétendantes au titre de MISS GUYANE 2016-2017. Apprécions donc ces « Miss…en scènes » qui exigeront d’être non seulement BELLES et INTELLIGENTES, mais aussi d’avoir le FEELING, LA CLASSE ET L’ENTHOUSIASME suffisants, pour nous replonger dans des années…… peut-être moins « FOLLES » qu’aujourd’hui… !

Robert SEBAS
Président du Comité Miss Guyane

Contactez-nous

Le formulaire ci-dessous vous permettra
de nous envoyer un email.

Pas lisible? Changer le texte.