L’Edito

Miss…En Scènes d’Epoque

 

A moins d’avoir atteint un âge canonique, voire vénérable et posséder la mémoire encore vivace d’un noctambule de cette lointaine époque, peu de gens pourraient encore aujourd’hui, donner du sens à l’expression : « LE BAL NEGRE », laquelle s’apprête à scintiller à nouveau, en volutes lumineuses dans les nuits Parisiennes.

Encore une expression stigmatisante, direz-vous ? Non ! Un concept clivant peut-être ? Pas du tout ! Un commentaire péjoratif alors ? Que nenni ! C’est juste une info mondaine :

« LE BAL NEGRE », cabaret antillais emblématique des années 1920 à 1950, va rouvrir ses portes en 2017 ! De Mistinguett à Joséphine Baker, de Sartre à Camus, il a vu passer le Tout-Paris dans un tourbillon de liesse et un foisonnement culturel !

A llez ! Si cette ambiance vous branche, je mets en marche un vieux phonographe sur lequel tourne déjà un vinyle de 78 tours et laissez-vous bercer par l’ambiance sonore parfois suave ou frivole, souvent insouciante et libératrice de l’après-guerre !

Tenez, pour l’évasion complète, voguons jusqu’à Chicago, ou Cincinnati pour nous enivrer des alcools frelatés de la prohibition, combattue par les brigades d’Elliot NESS l’incorruptible ; ensuite, allongeons-nous sous les embruns, sur les transats du Touquet et Deauville, où la « femme du grand-monde » commence à s’émanciper dans des maillots gainés et prudes, singuliers ancêtres du « Tout petit itsi bitsi tini ouini, bikini » que chantera plus tard Dalida. Nous instillerons ensuite avec une pointe de nostalgie les souvenirs du « Kayenn an tan Galmot » et la magie de ses petits métiers de nos rues jadis tranquilles et puis, chiche : en smoking et paillettes, en robes à crinolines rehaussées de strass, nous céderons pour finir aux fastes des fastueuses premières revues de BROADWAY : le paradis du Music-hall !

C e soir, notre gala annuel est un FLASHBACK TELEVISUEL pour nos 8 prétendantes au titre de MISS GUYANE 2016-2017. Apprécions donc ces « Miss…en scènes » qui exigeront d’être non seulement BELLES et INTELLIGENTES, mais aussi d’avoir le FEELING, LA CLASSE ET L’ENTHOUSIASME suffisants, pour nous replonger dans des années…… peut-être moins « FOLLES » qu’aujourd’hui… !

Robert SEBAS
Président du Comité Miss Guyane

Contactez-nous

Le formulaire ci-dessous vous permettra
de nous envoyer un email.

Pas lisible? Changer le texte.